Débat public

Le PER Kourou : un projet minier à la montagne des singes

Le 25 janvier 2024, Guyane Nature Environnement a organisé une conférence de presse sur le PER Kourou avec le village Kuwano et la Compagnie des Guides de Guyane. Plus d’une soixantaine de personnes étaient présentes pour poser des questions et en savoir plus sur ce projet de recherche minière. Une participation en grand nombre qui montre …

Le PER Kourou : un projet minier à la montagne des singes Lire la suite »

La centrale thermique du Larivot

La centrale du Larivot est une centrale thermique de 120 MW prévue pour remplacer la centrale de Dégrad-des-Cannes, initialement autorisée au fioul puis convertie à la biomasse liquide. Par son dimensionnement, le manque de démocratie dans son instruction, son impact climatique et sur la biodiversité, ce projet a suscité de nombreuses controverses ainsi que des …

La centrale thermique du Larivot Lire la suite »

Notre action contre la mine industrielle Montagne d’or

Depuis 2017, une grande compagnie minière s’intéresse de très près au sous-sol de la forêt amazonienne guyanaise. Le projet minier Montagne d’Or ambitionne de mettre la main sur près de 85 tonnes d’or qui se trouveraient dans l’Ouest du territoire. La réalisation et l’exploitation de cette méga-mine auraient de graves conséquences environnementales et économiques. France …

Notre action contre la mine industrielle Montagne d’or Lire la suite »

Montagne d’or en Guyane: le débat public soulève les impossibilités du projet

Aujourd’hui sont rendues publiques les conclusions du débat public sur le projet de mine « Montagne d’or » en Guyane. France Nature Environnement se félicite que ce débat, qui a eu lieu à sa demande, ait permis de mieux informer la population et de mettre en lumière les manques béants dans la construction du projet …

Montagne d’or en Guyane: le débat public soulève les impossibilités du projet Lire la suite »

Un projet utile au mauvais endroit

Plutôt qu’un débat publique, la CNDP (Commission Nationale du Débat Publique) a choisi pour ce dossier de réaliser une concertation publique, parce que l’on a considéré que les discussions autour de la PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie) étaient récentes (janvier 2017) et que ces enjeux étaient donc bien connus et maîtrisés par la population guyanaise. …

Un projet utile au mauvais endroit Lire la suite »

Retour en haut